Livraison offerte dès 90€ d'achat.

Au coeur de sa ferme de spiruline...

... Catherine propose une culture respectueuse !

Depuis l’été 2021, la première tranche de la ferme de spiruline est opérationnelle avec la mise en eau de deux premiers bassins. Les récoltes ont pu se faire au gré d’une météo plutôt douce.

La deuxième tranche de travaux débutera durant l’hiver 2021/2022 avec l’objectif d’atteindre 500m2 de bassin d’ici fin 2022.

J’ai fait le choix de privilégier la qualité à la quantité et de valoriser une ferme de spiruline à taille humaine.

Je cultive sans fongicide, sans herbicide, insecticide ni conservateurs.

Catherine Petitpierre

Ma spiruline évolue dans des bassins hors-sol d’une vingtaine de centimètres de profondeur, pour lui permettre de réaliser la photosynthèse, moteur de son développement.

Nous n’utilisons que la lumière du soleil et la chaleur naturelle optimisée par une construction sous serre. Aucune lumière artificielle ni système de chauffage ne sont utilisés dans un souci d’être le plus raisonné et le plus respectueux de l’environnement possible

Récolte de spiruline à la ferme la zébuline

Quand cultiver la spiruline à la ferme ?

A la ferme de spiruline, la culture de cette micro-algue est saisonnière. On la cultive généralement du printemps à l’automne, soit de mars/avril à octobre/novembre selon la météo. 

Mars-Avril

Début des premières cultures de spiruline.

Octobre-Novembre

Dernières récoltes de spiruline à la ferme.

La fabuleuse croissance de la spiruline

Spaghetti de spiruline

A noter que la production de spiruline a un impact écologique très limité. Son rendement en protéines à l’hectare est 20 fois supérieur à celui du soja et sa culture consomme 4 fois moins d’eau que le soja, et 40 fois moins que la viande de bœuf.

Nous lui apportons les nutriments nécessaires à sa croissance qui peut être très rapide puisque lorsqu’elle se sent bien dans son milieu, la spiruline double sa taille tous les 4 jours. En saison, on la récolte donc plusieurs fois par semaine, tôt le matin pour éviter les chaleurs caniculaires sous les serres.

La récolte se fait par filtration, pressage, puis mise en forme afin de ne pas briser les spirulines. Nous pratiquons un séchage basse température, autour de 40°C, qui garantit une conservation maximale des molécules fragiles : vitamines, enzymes et pigments. Les filaments de spirulines sont ensuite réduits en brindilles qui sont conditionnées en sachets.

Bien sûr, pour garantir la qualité de notre produit, un laboratoire indépendant pratique régulièrement les analyses bactériologiques et métaux lourds.

Sythèse du processus de fabrication

Filtration

A l’aide d’une pompe, le milieu de culture est envoyé sur une table munie d’une toile de filtration. On récolte ici la biomasse, sorte de pâte verte, que l’on laisse s’égoutter.

Pressage

Cette étape consiste à extraire toute l’eau présente dans la biomasse à l’aide d’une presse sous-vide

Mise en forme

Cette pâte molle va être positionnée dans un poussoir en inox permettant de façonner des "spaghettis" de spiruline. Ensuite, nous les déposons sur des clayettes.

Séchage

L'étape du séchage est une des plus importantes dans le processus. Pour permettre à la spiruline de conserver toutes ses qualités nutritionnelles nous la séchons à basse température (entre 37 et 40°C)

Réduction en brindilles

Un fois séchée, la spiruline est réduite en brindilles. On fait bien attention à ce que les brindilles soient bien détachées les unes des autres et on les conditionne.

Plusieurs étapes sont nécessaires à la fabrication du produit fini. C’est à Jonquières Saint Vincent, dans le Gard, que se situe notre ferme de spiruline. Profitant des conditions météorologiques et d’ensoleillement du Sud de la France, nous sommes en capacité de produire notre spiruline du printemps à l’automne, garantissant une production 100% française et locale. 

Aperçu de notre production de spiruline